AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

every teardrop is a waterfall ~ vera
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: every teardrop is a waterfall ~ vera Mar 28 Avr - 21:11


every teardrop is a waterfall ~ vera & julian


Ces temps-ci, tes études te prennent encore plus de temps que d'habitude. Même si tu as des facilités en sciences, la neurologie c'est pas rien. Cela demande énormément de travail, de pratique, d'étude, etc. Tu passes pratiquement tes journées entières à bosser comme un fou pour valider ton année. En dehors de tes heures d'étude, tu adores passer du temps au Genoa Park. Tu aimes entendre le calme des arbres et des oiseaux. Ici, personne ne te dérange, personne ne vient t'embêter et personne ne vient te demander des cours particuliers. Parce que oui, ça arrive de plus en plus. Ta réputation te précède du coup on te demande souvent de l'aide. Tu acceptes volontiers quand tu vois que la personne est motivée - ou qu'il s'agit d'une jolie fille -. Mais tu reçois parfois des demandes impressionnantes. Au lycée, on te demandait souvent de bosser à la place des autres mais ici, tu pensais plus que ça arriverait. Comme quoi. Bref, après avoir bossé pendant de longues heures, t'as décidé de bouger un peu et de rejoindre ton endroit favori : l'arbre près du petit pont où tu peux sentir l'air frais du lac et le vent sur ta peau. Une fois arrivé là-bas, tu t'engages vers ta place habituelle quand tu remarques que quelqu'un squatte littéralement ta place. Un peu énervé, tu t'avances pour régler tes comptes. La bagarre c'est pas ton truc hein, mais tu détestes qu'on te vole ton endroit. Celui où tu te sens bien. Mais en te rapprochant, tu remarques une jolie tête blonde que tu connais assez bien. Tiens donc, t'es pas gênée de voler la place du plus beau lambda de la planète ? T'es loin de le penser. Au lycée t'étais pas le garçon dont tout le monde raffolait. Depuis ça à un petit peu changé mais n'exagérons rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Mar 28 Avr - 21:49

Aujourd'hui, c'est boycott des cours. Une flemme immonde s'est emparée de toi au petit matin, et tu ne t'en est malheureusement pas défaite. Entendant les oiseaux gazouiller juste de l'autre côté de la fenêtre de ta chambre, il ne t'en faut pas plus pour te décider à manquer les cours et attraper ton appareil photo. Sans même prendre le temps de décorer ton visage de cette peinture qui le recouvre, en général, tous les jours, tu t'habilles avec lassitude, ne prévoyant pas aller jouer aux mannequins d'ici la fin de la journée. Ton appareil photo autour du cou, retenu par une longue corde, la destination spécifique que tu as en tête depuis que tu as mis le pied dehors n'est pas longue à atteindre : Genoa Park. Tu n'es venue ici qu'en de rares occasions, et pourtant... quelle merveille! Quelle grâce dont fait preuve Mère Nature. Elle ne se prive pas de vous affoler de ses vaillantes et joyeuses couleurs, en ce printemps qui s'annonce depuis déjà quelques semaines. La température, bien que chaude, n'est pas désagréable, surtout que le petit vent qui fouette ton visage et fait vaguer tes cheveux dans tous les sens la rend douce. Tout près d'un arbre, juste devant le petit ruisseau, quelques canards se sont donné rendez-vous. Quel festin, pour ton âme de photographe. Tu as le sourire aux lèvres, joyeuse de ne penser à autre chose qu'à ce délicieux paysage et ce calme plat. Tiens donc, t'es pas gênée de voler la place du plus beau lambda de la planète ? Pivotant le corps et la tête toute entière, sursautant par l'effet de surprise, ton regard se détend instantanément en apercevant Julian. Ton sourire est instantané : il se dessine précipitamment sur ton visage, dévoilant tes dents blanches. De ton accent américain cassé - on décèle facilement, même trop, que tu es russe, tu lui réponds : "J'avais pas vu qu'il y avait écrit Julian-le-beau-lambda." Laissant retomber doucement ton appareil photo contre ta poitrine, ton sourire ne s'efface pas : "Toi aussi, tu boycottes les cours aujourd'hui?" Simple question de curiosité, pour voir si ton ami pouvait être tout autant rebelle que toi, par certaines occasions..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Mar 28 Avr - 23:54

Lorsque tu vois son sourire étinceler sur son visage tu ne peux t'empêcher de sourire toi aussi, tout naturellement. Vera fait partie de votre bande, de votre famille. Tu tiens beaucoup à elle. Mais depuis quelques jours c'est différent. Tu ressens ce truc que tu ne ressentais pas avant. De l'attirance? Tu n'sais pas trop à vrai dire. Mais il y a quelque chose de plus. C'est sans doute ça qui te fais sourire lorsque tu la vois. J'avais pas vu qu'il y avait écrit Julian-le-beau-lambda. Tu laisses s'échapper un léger rire et comme t'es quelqu'un avec de la répartie - ou pas - tu enchaines. "Julian-le-plus-beau-lambda" tu veux dire ? Tu rigoles parce que tu sais à quel point c'est pathétique.En général tu te sous-estime sans cesse. Tu es loin de te trouver charmant physiquement et intellectuellement tu as toujours l'impression de ne pas être assez bien. Pourtant, tu as les meilleures notes du campus - ou presque - mais cela n'est jamais suffisant pour toi. Tu es perfectionniste. Trop perfectionniste même. Même dans tes relations et parfois, ce n'est pas du tout positif. Tu as tellement envie de donner le meilleur de toi que tu attends que les autres en fassent autant. Or, c'est pas l'ambition de tout le monde. Toi aussi, tu boycottes les cours aujourd'hui? Boycotter c'est pas vraiment le mot. En réalité, tu boycottes un peu tes livres. Tu n'avais pas cours aujourd'hui, prof absent, et tu pensais étudier toute la journée. Sauf que t'en as décidé autrement pour une fois. Disons que j'fais la tête à mes bouquins. Dis-tu en accompagnant tes paroles d'un sourire au coin des lèvres. Tu te rapproches de Vera, t'asseyant contre un arbre comme à ton habitude et poses tes yeux sur elle. Même sans son maquillage habituelle elle reste somptueuse. Et qu'est-ce que fais une si jolie fille près du ruisseau ? Tu fais des photos ? Demandes-tu en montrant son appareil photo d'un mouvement de tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Ven 1 Mai - 14:48

"Julian-le-plus-beau-lambda" tu veux dire ? Drôle, en plus d'être beau. En petite russe naïve que tu étais, lors de ton arrivée aux états-unis, il ne t'avait pas fallu trop de temps pour prendre conscience des caractéristiques communes reliant à peu près n'importe quel américain. Julian ne faisait pas exception à la règle. Beau comme un coeur, il ne t'avait jamais paru s'en vanter. Peut-être ne le savait-il pas, qu'il possède un charme fou? Rares sont les hommes en ce monde encore modeste, bien que tu n'en aies rencontré qu'une infime proportion par rapport à tous les habitants de cette planète. Bref, tu ne te gênes pas pour hausser un sourcil, le sourire toujours collé au milieu de ton visage. "N'exagère pas non plus, hein. Quelle modestie." Bien évidemment, tu te plais à le taquiner. Le clin d'oeil que tu lui lances en est la preuve. À tes yeux, bien qu'il ne le sache pas, Julian fait assurément partie du groupe des plus bels hommes du campus. Et c'est avec un regard très objectif que tu as mis sur papier cette fameuse liste. Une vraie fille... Disons que j'fais la tête à mes bouquins. Cette réplique t'arrache un rire. Lui, faire la tête à ses bouquins? Il a toujours le nez dedans, comment était-ce possible? "Que t'ont-ils fait, pour que tu t'en prennes à eux de la sorte?", demandes-tu, curieuse de savoir ce qui lui arrivait aujourd'hui. Tout compte fait, ça te faisait un peu de compagnie ; de l'agréable compagnie. Julian, en plus. Ça s'annonçait être une belle journée. Et qu'est-ce que fais une si jolie fille près du ruisseau ? Tu fais des photos ? Il s'est assis contre l'arbre, mais tu préfères rester debout, aux aguets d'un éventuel moment que Mère Nature déciderait de te partager et que tu pourrais immortaliser... Peu habituée aux compliments, tu entends à peine celui qu'il te lance, incapable de l'enregistrer mentalement. "Tu n'as pas perdu de ta perspicacité.", rigoles-tu, avant d'ajouter : "Oui, je me suis levée ce matin avec la folle envie de.. d'immortaliser la beauté de ce qui m'entoure. C'est pas pour l'apprécier aussi, que tu es venu ici?" Quand on ne peut être jolie soit même, il faut aller chercher la beauté ailleurs, là où il y en a. Du moins, c'est toujours ainsi que tu t'es raisonnée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Ven 1 Mai - 15:40

N'exagère pas non plus, hein. Quelle modestie. Tu rigoles à pleine dents. Vera te fait toujours rire, toujours sourire. Avec elle, tout semble si simple, si naturel. Et puis dès qu'elle ouvre la bouche, tu ne peux t'empêcher de sourire en entendant son petit accent russe. Certains détestent ça, toi, tu adores. Tu trouves que ça lui donne un côté très séduisant. Moi, modeste ? Mais non, je sais juste reconnaître les belles choses. Dis-tu en rigolant légèrement. T'en rajoutes car tu sais pertinemment que Vera ne croit pas un mot de ce que tu racontes. Elle te connaît plutôt bien maintenant et t'es pas du genre à te trouver hyper séduisant. Sans doute car tu as gardé cette image d'intello que les autres te donnaient aux lycée. T'as du mal à te faire à l'idée que tu peux plaire aux femmes. Que t'ont-ils fait, pour que tu t'en prennes à eux de la sorte? C'est vrai que t'ont-ils fait Julian ? Après tout, c'est plutôt eux qui auraient dû s'en prendre à toi. Tu devrais être en train de bosser et t'es ici, en compagnie d'une belle jeune-femme. Cela ne te ressemble pas beaucoup. Mais aujourd'hui tu t'en fiches, tu avais besoin de t'aérer l'esprit et de te changer les idées. Oh ils étaient pas de bonne compagnie aujourd'hui, tu sais comment ils sont parfois. Tu ne peux t'empêcher de rire en t'entendant parler. Ensuite, tu reposes immédiatement ton regard sur Vera et une idée te traverse l'esprit. En l'écoutant parler, tu te relèves et arrive à sa hauteur. Doucement, innocemment, sans qu'elle se rende compte de quoi que ce soit. Tu n'as pas perdu de ta perspicacité. Oui, je me suis levée ce matin avec la folle envie de.. d'immortaliser la beauté de ce qui m'entoure. C'est pas pour l'apprécier aussi, que tu es venu ici? Tu souris et acquiesce comme si tu l'écoutais pour de vrai. En réalité, tu ne fais que l'écouter d'une oreille car tu planifies ton plan. J'peux voir ton appareil photo? Dis-tu en lui ôtant du cou, effleurant sa peau de ta main et passant délicatement l'appareil au-dessus de sa tête. De là où tu es tu peux sentir son doux parfum et cela ne te déplait pas bien au contraire. Tu poses l'appareil au sol et tu attrapes la jolie russe par la taille sans qu'elle ait le temps d'esquiver. Tu la cales sur ton épaule et cours droit vers le ruisseau. Qu'est-ce que vous diriez d'une petite baignade Madame Ivanova ? Tu connais bien le coin donc tu sais exactement où aller pour que le ruisseau soit plus profond. L'eau n'est pas la plus propre du monde mais ça va, c'est supportable sinon tu n'aurais pas pris le risque de marcher dedans à pleine jambes. Tu la gardes sur ton épaule, menaçant de la lâcher à la première occasion. A quoi est-ce que j'ai droit si je te ramènes sur la terre ferme saine et sauve ? L'idée t'es venue comme ça. Tu as vu Vera, le ruisseau et il ne t'a fallu que quelques secondes pour faire le rapprochement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Ven 1 Mai - 17:27

Moi, modeste ? Mais non, je sais juste reconnaître les belles choses. Un peu comme toi, en fait. Tu sais reconnaître les belles choses, et Julian fait partie de cette catégorie de belles "choses" qui t'entourent. Qu'il soit modeste ou pas, il faut reconnaître que c'est un beau jeune homme, et que même sans le savoir, tu as déjà remarqué quelques filles se retourner sur son passage, le joue leur montant aux joues, comme gênées de lui parler, ou quoi que ce soit. Néanmoins, Julian ne le voit pas. Ou il ne veut pas le voir. Un peu comme toi, en fait, lorsque tu doutes fortement de ton charme. En as-tu seulement? Oh ils étaient pas de bonne compagnie aujourd'hui, tu sais comment ils sont parfois. Ta réplique est presque spontanée. Ah, ça doit s'expliquer par le fait que tu es bien contente de le voir, tout simplement! "Et je suis de meilleure compagnie, c'est ça?" Tu es rayonnante, malgré le manque de maquillage sur ta peau qui, disons-le, te met parfois mal à l'aise en avant des garçons. Tu redoutes parfois qu'on te dise que tu manques de charme, au naturel. J'peux voir ton appareil photo? Uhm? Ton appareil photo? Tu regardais déjà Julian, puis hochant la tête, tu le laisses te le dérober. Comme tu te sens vide, sans ce bidule autour de ton cou. C'est ton bébé, hein.. Ton précieux objet sur lequel tu peux compter coûte que coûte. Le contact de Julian sur ta peau t'arrache un frisson, mais tu passes outre. Tu lui souris, ne comprenant pas trop alors ce qu'il fait en le déposant au sol. Mais tu ne mets pas longtemps à comprendre. Il t'prend sur son épaule, telle une vulgaire poche de patates, et accoure droit vers le ruisseau. Tu donnes de faibles coup de jambes contre son torse, te débattant pour qu'il te laisse au sol. Qu'est-ce que vous diriez d'une petite baignade Madame Ivanova ? Non! T'es pas vêtue pour ça du tout, hein! Maugréant, tu pousses un cri pour qu'il te laisse, mais te mets bien vite à rire, un peu nerveusement, pourtant. "Julian!", dis-tu en pouffant, encore une fois. A quoi est-ce que j'ai droit si je te ramènes sur la terre ferme saine et sauve ? Étonnée, tu recommences à te débattre. Il a pas l'droit ! "Julian! DÉPOSE-MOI!" Et tu jures dans ta langue natale, de façon peu crédible, certes. "T'auras rien. Absolument rien, car... je sais nager comme une grande fille!" Quoique non, t'as un peu de mal à te débrouiller, faut dire. Même si t'aimes l'eau, elle te semble dégoûtante, et bien trop froide pour ton petit corps frêle. "Tu n'oserais pas... Pas vrai!?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Sam 2 Mai - 21:58

Tu la regardes, tu lui souris, elle te sourit. Bref, tout est si simple, si facile et si naturel. Oui, tout ça à la fois. Vous ne vous prenez pas la tête, vous ne réfléchissez pas pendant mille ans, vous profitez simplement du moment que vous passez ensemble et ça c'est précieux pour toi. Très précieux. Et je suis de meilleure compagnie, c'est ça? Tu fais semblant de réfléchir et réponds le plus sérieusement possible : Mmh pas vraiment, je suis juste venu pour admirer tes jolies fesses. Finalement tu pouffes de rire et reprends très vite avant qu'elle ne puisse répondre. Je rigole, tu es sans hésiter la meilleure des compagnies qu'un homme puisse avoir. Puis tout s'enclenche très vite. Tu ne réfléchis pas vraiment à ce que tu es en train de faire mais tu le fais.Tu attrapes Vera par la taille, la pose sur ton épaule et cours vers le ruisseau. Une fois arrivé dans le ruisseau, tu es sur le point de la lâcher quand finalement tu as une meilleure idée. Tu réclames quelque chose en échange. Pas bête comme tactique pour arriver à tes fins juju. Vera de son côté, n'apprécie pas vraiment ton idée. Toi par contre, tu rigoles comme tu n'avais plus rigolé depuis des mois. Julian! Julian! DÉPOSE-MOI! Tu rigoles davantage en l'entendant paniquer. C'était le but après tout. Tu veux vraiment que je te déposes ici ? Dans l'eau toute saaaale. Dis-tu en prenant un air désolé. Alors qu'en fait tu ne l'es pas du tout. Vera est une gamma et une fille, elle n'appréciera surement pas de finir les deux fesses dans l'eau. T'auras rien. Absolument rien, car... je sais nager comme une grande fille! Oh si elle sait nager alors, pas de problème. Tu fais mine de la déposer dans l'eau ou plutôt de la lâcher dans un grand "splash" quand elle reprend la parole. Tu stoppes ton mouvement écoutant ce que la jeune russe a à te dire. Tu n'oserais pas... Pas vrai!? Ah. C'est ce qu'elle croit. Et bien, elle va voir. Tu l'attrapes par la taille et la penche en avant, ses cheveux touchant presque l'eau. Tu rigoles quand tu vois son air tétanisé. T'es vraiment sûre ? J'veux un truc en échange et je te laisse tranquille. Dis-tu en prenant un air angélique. Ouais, t'es prêt à tout pour avoir ce que tu veux. Mais c'est pas méchant, c'est juste un petit jeu entre vous. Tu ne la forcerais pas à faire quoi que ce soit si elle n'en a pas envie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Dim 3 Mai - 17:52

Mmh pas vraiment, je suis juste venu pour admirer tes jolies fesses. Tu fais la moue, lui offrant la plus jolie des grimaces qui soit. Tu secoues ton popotin, pouffant toi aussi de rire, par la même occasion. Mais il se reprend bien vite, et c'est un rouge vif qui colore maintenant tes joues, baissant la tête au sol, car... tu n'as jamais su comment prendre les compliments. Je rigole, tu es sans hésiter la meilleure des compagnies qu'un homme puisse avoir. Tu secoues la tête vivement, de gauche à droite, mal à l'aise. "Arrête de dire des bêtises..." Mais le malaise s'estompe bien vite, pour laisser place au rire et à l'énervement. Il ne va tout de même pas te lancer comme ça dans l'eau, pas vrai? Heureusement que tu ne t'es pas maquillée, ce matin. Ça aurait fait un beau portrait. Tu tapes des pieds contre son torse pour qu'il te laisse tranquille, mais bien loin de là, il ne lâche pas prise. Tu veux vraiment que je te déposes ici ? Dans l'eau toute saaaale. En plus, il fait exprès. Il fait l'innocent qui n'en a rien à faire que tu tombes dans cette eau immonde comme un vulgaire sac de patates. Tu pousses un cri aigu. Tu as presque honte de toi, d'être si "fi-fille" que ça, parfois. "Julian Gabriel ROSENBACH. Dépose-moi sur la terre ferme, tout de suite!", maugrées-tu contre lui. Ton accent russe te faire perdre de la crédibilité, et pourtant, c'est lui que ça fait rire. Tu croyais pourtant qu'il t'écouterait gentiment : quelle preuve de naïveté. Au lieu de ça, il fait mine de te laisser tomber dans l'eau, les cheveux pendant dangereusement vers le bas, prêts à se mouiller. "J'te déteste, Julian!", dis-tu d'une voix à moitié moqueuse, à moitié effrayée qu'il te laisse vraiment tomber là, toute seule. T'es vraiment sûre ? J'veux un truc en échange et je te laisse tranquille. Mais qu'est-ce qu'il veut en échanger? T'es incapable de réfléchir, pensant trop à ce que tu aurais l'air, toute trempée dans l'eau sale, devant ton ami qui se moquerait sans gêne de toi. "Ok, ok! C'est boooon! Mais tu me promets, hein?!", demandes-tu, avant d'ajouter : "Tu veux quoi, Julian? Une soirée ciné? Que j'te fasse rencontrer une de mes amies? Que je te fasse un shooting? Ou bien... t'es plus du genre à vouloir voir seulement mon popotin que tu trouves siiii joli?", finis-tu par dire, sur une pointe d'ironie dans la voix. Maintenant, il pourrait te laisser tomber, pas vrai?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Lun 4 Mai - 1:27

Arrête de dire des bêtises... Tu remarques qu'elle rougit et tu ne comprends pas pourquoi. C'est loin d'être des bêtises. Tu la trouves tellement jolie et pourtant elle ne semble pas le remarquer. Elle est un peu comme toi, elle se sous-estime trop souvent. Et c'est bien dommage car elle est une des seules filles du campus qui pourrait te plaire. Avec Némésis bien sûr. Mais elles sont bien différentes. Némésis c'est plutôt la folie, l'inattendu. Vera elle c'est plus la pureté et la simplicité. Et ce sont deux choses que tu chéris. Elle est vierge, tout comme toi, et c'est important à tes yeux. Aux siens aussi d'ailleurs. Vous n'en parlez pas souvent mais ce n'est pas nécessaire elle comme toi vous savez que c'est quelque chose d'important que vous ne négligerez pas. Tu te sous-estime. T'es sans doute la plus belle fille du Genoa Park. Et je n'exagère pas. Lorsque tu vois qu'elle devient gênée, tu n'en rajoutes pas plus et passes très vite à l'action. En deux en trois mouvements vous vous retrouvez dans la rivière. Enfin, surtout toi car Vera, elle, est sur tes épaules avec la peur de finir les fesses dans le ruisseau. Julian Gabriel ROSENBACH. Dépose-moi sur la terre ferme, tout de suite! Cela t'étonne qu'elle connaisse ton deuxième prénom mais en même temps pas tant que ça. Quelques uns de tes amis t'appellent Gab, elle l'a peut-être entendu de là ? En tout cas tu aimes la façon dont elle prononce ton prénom. Avec son petit accent russe ça sonne... très sexy. Assez pour t'en donner des frissons. Mmmmh vas-y redis mon nom. Réponds-tu amusé. Tu sais que ça risque de la déstabiliser et ça te fais d'autant plus rire. Ok, ok! C'est boooon! Mais tu me promets, hein?! Tu veux quoi, Julian? Une soirée ciné? Que j'te fasse rencontrer une de mes amies? Que je te fasse un shooting? Ou bien... t'es plus du genre à vouloir voir seulement mon popotin que tu trouves siiii joli? Tu fais signe de la tête que tu promets et continue à l'écouter attentivement. Ta technique est encore meilleure que tu ne pensais. Rencontrer ses amies ? Non merci. Ton cœur est déjà bien assez compliqué comme ça. Et puis, t'es pas du genre à courir après les femmes. Pour toi, l'amour c'est sacré. Au fond, tu ne sais pas toi-même ce que tu veux. Voir ses fesses ? Sans doute mais pas ici aux yeux de tous. Tu n'aimes pas l'idée que d'autres hommes puissent en profiter. Un shooting ? Pourquoi pas. Mais t'as des doutes. Bon ok, je te pose si tu acceptes de me masser... intégralement le corps. J'aurais bien dit que je voulais voir tes fesses mais y'a trop de monde ici pour ça. Tu raffoles des massages, c'est ton truc à toi. Et te faire masser par Vera ne te déplaît pas, bien au contraire. Tu te rapproches de la terre ferme mais avant de revenir sur l'herbe tu l'attrapes telle une princesse et plonge tes yeux dans les siens. Vos lèvres ne sont qu'à quelques centimètres l'unes de l'autres. J'veux un massage de dix minutes, promets-le. Murmures-tu au creux de son oreille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Lun 4 Mai - 1:53

Tu te sous-estime. T'es sans doute la plus belle fille du Genoa Park. Et je n'exagère pas. Non, il a tord. Tu lui donneras toujours tord sur ce point. Ce n'est pas que tu ne te trouves pas jolie. Au fond de toi-même, tu sais que tu es une jolie fille. Mais, c'est avec difficulté que tu l'assumes, de peur de paraître trop hypocrite, trop superficielle, trop.. Ou peut-être pas assez modeste, justement. Avec ce que ta mère et ta plus jeune soeur, Lydia, s'entêtaient à dire sur toi à répétition, lorsque vous viviez encore tous à Moscou, cette vision de toi-même t'es restée encrée en tête et depuis, tu ne t'en défais plus. "Je mets ton avis en doute.", finis-tu par dire, avec une simplicité rare, un calme plat qui te caractérise bien. T'es maintenant sur son épaule depuis une minute ou deux, et qui t'en paraissent pourtant de plus longues. Tu as confiance qu'il ne te laisse pas te noyer dans l'eau, advenant le cas qu'il t'y laisserait tomber, et pourtant, tu ne peux t'empêcher d'avoir peur qu'il le fasse. Il devait certainement y avoir plein de petites bêtes sous-marines qui viendraient te chatouiller les pieds, au travers des algues malpropres à la surface de l'eau. Mmmmh vas-y redis mon nom. Surprise, tu ne peux t'empêcher d'éclater de rire. Lui offrant une faible tape en haut du dos, tu fais la moue, lâchant prise ; te débattre ne servait à rien. "J'te disais bien que tu disais que des bêtises... Julian Gabriel Rosenbach...", murmures-tu de ton accent russe prononcé. Bon ok, je te pose si tu acceptes de me masser... intégralement le corps. J'aurais bien dit que je voulais voir tes fesses mais y'a trop de monde ici pour ça. Poussant un soupir de soulagement, tu réalises que tu as enfin gagné ton point, mais pas tout à fait.. Tu mets quelques secondes pour réaliser qu'il n'a accepté aucune de tes propositions. S'il avait déjà une idée en tête, alors pourquoi s'entêtait-il à t'embêter de la sorte, hein? Ça te fait néanmoins sourire, aux anges, c'est vrai. Et puis... comment ne pas l'être, quand un homme comme Julian, beau comme un coeur, avec ce sourire craquant, qui te tiens dans ses bras telle une princesse, et qui te dit, en plus de tout ça, qu'il aurait bien voulu voir tes fesses, mais pas ici, car ça aurait été à la vue de tous.. Comment ne pas rougir? Comment ne pas sourire? Comment résister à accepter une telle proposition? Son sourire t'affole, ses lèvres proches des tiennes te donnent une envie jamais ressentie jusque là. Mais parce que tu es comme ça, et parce que tu ne veux pas profiter de la situation, qui n'est que... passagère, tu baisses la tête pour fuir ses yeux un instant, et reprendre tes esprits. Pour l'instant, du moins. J'veux un massage de dix minutes, promets-le. Sa voix que tu trouves virile, juste au niveau de ton oreille, te consume, et c'est vrai. "Tu en demandes beaucoup, je trouve... Mais c'est promis.", dis-tu, alors que tu espères enfin qu'il tienne sa propre promesse, de son côté, et qu'il te laisse sur la terre ferme. Tu te défais plus facilement de son emprise, cette fois, bien à contre coeur, pour te laisser tomber sur tes deux pieds, au sol. Tu poses tes mains sur ses épaules, bien qu'il soit légèrement plus grand que toi, ça ne te pose pas problème. "Et qui t'as dit que j'étais douée pour les massages? Tu devrais retirer le haut pour... pour que ce soit plus facile. Et installe-toi tout près de l'arbre. Ça sera plus confortable.", murmures-tu, le rouge aux joues que tu essaies pourtant d'estomper. Toi, essayer de le voir torse nu? Naaaah. Juste un peu ; tactique peu subtile, pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Lun 4 Mai - 13:49

Lorsque tu regardes Vera, tu vois une beauté inestimable, une beauté qu'on ne peut caractériser. Même le mot "beau" te semble trop faible. Alors tu as du mal à croire qu'elle ne le voit pas, elle aussi. Tu sais reconnaître les belles choses quand tu en vois et la jeune russe en fait définitivement partie. Je mets ton avis en doute. Ton sourcil se lève tout naturellement comme si tu ne comprenais pas. Et tu ne comprends pas. Est-elle si peu sûre d'elle ? Et bien tu ne devrais pas. J'suis sûr que t'as des tas de mecs qui te courent après ici. Dis-tu en lui adressant un léger sourire. Cela te contrarie qu'elle n'accepte pas les compliments et tu te promets de la faire changer d'avis par la suite. Mais pour l'instant, l'heure est plutôt à la rigolade. En effet, cela ne t'a pris que quelques secondes pour élucider un plan et pour te retrouver dans la rivière avec Vera sur le dos. D'ailleurs cette dernière se fait entendre ou plutôt se fait sentir. Elle n'hésite pas à te donner quelques coups pour que tu la lâches. Mais ces quelques coups sont bien insuffisants pour que tu la déposes sur la terre ferme. Toi, tu as autre chose en tête. Tu aimes bien lui faire tourner la tête, la voir rougir encore et encore. Cela la rend d'autant plus belle. J'te disais bien que tu disais que des bêtises... Julian Gabriel Rosenbach... Lorsque la jolie blonde murmure ton nom une seconde fois un frisson parcourt ton corps. Tu ne sais pas pourquoi mais ce petit accent te fait beaucoup d'effets. Avant elle, tu n'as jamais trouvé l'accent russe sexy et pourtant. Pourtant Vera te fait littéralement changer d'avis. Il suffit qu'elle ouvre la bouche pour que tu fondes devant elle. Mmmh, j'aime ça. Réponds-tu accompagné d'un léger sourire en coin. Elle ne sait pas l'effet qu'elle te fait et pourtant. Un seul sourire, une seule parole, un seul geste te rend dingue. Avant, vous étiez proches mais pas à ce point. C'est avec le temps que tu as compris à quel point Vera est une fille bien. Une fille avec énormément de valeurs (souvent les mêmes que les tiennes d'ailleurs) et qui gagne à être connue. Tu ne comprends pas qu'elle soit encore célibataire d'ailleurs. Tu en demandes beaucoup, je trouve... Mais c'est promis. Lorsque la jeune russe promet, tu détends ton étreinte et la laisse retomber au sol délicatement. Et qui t'as dit que j'étais douée pour les massages? Tu devrais retirer le haut pour... pour que ce soit plus facile. Et installe-toi tout près de l'arbre. Ça sera plus confortable. C'est pas faux en tout cas ce qu'elle dit. Si ça se peut, elle va te faire affreusement mal. Nan, je te fais confiance pour ça. Tu as des mains trop délicates pour me faire mal. Dis-tu en attrapant délicatement sa main que tu poses dans la tienne. Tu y déposes un léger baiser puis tu t'exécutes lorsqu'elle demande que tu retires ton haut et que tu t'installes près de l'arbre. Tu ne te fais pas prier car tu rêves de sentir le contact de sa peau contre la tienne. Vera est une femme désirable, il n'y a pas de doute. Et même toi, étant vierge, tu ressens du désir pour elle. Quel homme pourrait prétendre le contraire ? Tu l'observes, remarquant le rouge lui monter aux joues et c'est assez pour te faire sourire. Cela prouve que tu ne lui es pas anodin. Vera aussi a l'air de ressentir cette... chose qui se passe entre vous. Je suis prêt, mon corps et moi n'attendons plus que vous très chère. Dis-tu en te positionnant correctement et en t'apprêtant à ressentir le toucher de ta peau contre la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Lun 4 Mai - 23:09

Et bien tu ne devrais pas. J'suis sûr que t'as des tas de mecs qui te courent après ici. Des tas de mec? Tu aimerais bien, mais... est-ce le cas? Non. On te traite comme la bonne amie, celle qu'il vaut mieux garder près de soi, plutôt que loin, car tu es une gentille bonne fille, la mignonne gamma un peu naïve sur les bords qui, certes a du charme et un sex-appeal quelque peu dissimulé, mais qui n'en restera pas moins : l'amie du coin. "Pas ceux qui en valent la peine.", dis-tu en rigolant, le prenant plus sur le rire que sur les larmes, car tu n'as particulièrement pas envie de t'apitoyer sur ton sort d'heureuse solitaire, encore moins dans l'instant présent. Mmmh, j'aime ça. C'est de cette façon qu'il réagit, lorsque tu prononces son nom. Ça te donne des idées, de délicieuses idées sur lesquelles tu pourras jouer à l'avenir. Pourquoi pas en utiliser quelques-unes comme vengeance pour t'avoir menacée de te lancer à l'eau? Il mériterait bien cette petite torture qui n'en est même pas vraiment une. C'est plutôt un supplice qu'il appréciera, tout au fond de son être. N'as-tu pas raison? "Je vois ça...", dis-tu en riant, un air angélique au visage. Tu réagis pareil, à l'entente de l'accent anglais, ou même américain, bien qu'il soit plus que banal. Ça t'émoustille, ça te donne des frissons. Tu rêves presque d'avoir la chance d'entendre la voix virile d'un homme, au petit matin, lorsqu'il vient tout juste de se lever... Vous savez, l'image de l'homme torse nu, les cheveux ébouriffés, avec un sourire à toutes les faire tomber... Ce n'est que dans les films, ça. Mais tu peux toujours rêver, et... t'imaginer que Julian joue le rôle du bel homme. Car il est craquant, c'est un fait. Nan, je te fais confiance pour ça. Tu as des mains trop délicates pour me faire mal. Comment ne pourrait-il pas te faire confiance, aussi? Tu lui souris, bien que rougissante, et le pousse à s'installer confortablement sur l'herbe, près de l'arbre, au sol. Il se retrouve d'abord sur le ventre. Tu te mords la lèvre en apercevant les muscles dessinés de son dos. Oh. Tu te secoues légèrement la tête, de façon inaperçue, de sorte à retrouver des idées claires. Je suis prêt, mon corps et moi n'attendons plus que vous très chère. Un sourire sur les lèvres, c'est dans le silence que tes mains se posent tout près de ses épaules. Le contact est électrisant. Il te donne un frisson si puissant, que tu en as la chair de poule. Tu te mordilles toujours la lèvre. "À dire des trucs comme ça, ça pourrait me donner des idées.." Ce n'est pas parce que tu es vierge - que vous l'êtes tous les deux, que tu n'es pas au courant de la vie sexuelle en général. Ta vie sexuelle n'a jamais été active : la preuve, tu es pure. Mais tu n'es jamais restée loin de ça, lorsque tu as pris la "fuite" de la maison familiale, pour voler de tes propres ailes. Jamais tes parents ne t'avaient éduquée là-dessus, et ta nounou, bien qu'ouverte d'esprit, n'avait pas cru bon t'en donner les détails. Tes mains glissent avec douceur, mais fermeté, tout le long de son dos. Tu te délectes presque sur chaque parcelle de sa peau. Tu te surprends presque à rêvasser éveillée. Qu'est-ce que c'est doux et chaleureux à la fois. Inexplicable, mais si agréable... Et pourtant, c'est toi qui fait le massage, pas inversement. "T'es crispé. Tes cours te stressent?", remarques-tu, comme tu "accroches" quelques noeuds, surtout au niveau de sa nuque, ici et là. "Tu... tu devrais parfois relâcher un peu, tu sais, Julian. T'es doué dans tout ce que tu entreprends. Est-ce que tu t'amuses, au moins? Je veux dire... vraiment t'amuser?" Tu sais qu'il s'amusait, mais.. enfin, vraiment? Profiter de la vie? "C'est bien? J'suis pas trop nulle?", demandes-tu en rigolant, comme tes mains parcourent toujours et encore son dos. Tu prends un malin plaisir sous ce contact entre ta peau et la sienne..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Mar 5 Mai - 1:12

Pas ceux qui en valent la peine. Tu souris en entendant ça et c'est sans doute un peu égoïste de ta part. D'un côté, Vera semble si peu sûre d'elle qu'avoir quelques hommes à ses pieds lui ferait pas de mal. Mais d'un autre côté, t'es plutôt content qu'elle ne s'intéresse pas aux autres gars du campus. Cela te laisse plus de chance avec elle. Avant ces derniers jours, tu n'avais jamais ressenti ce truc qu'il y a entre vous. Tu n'avais jamais ressenti ce feeling, cette adrénaline lorsque tu es avec Vera. C'est seulement depuis quelques jours que ça devient de plus en plus fort. Assez pour que tu sois jaloux des potentiels hommes qui pourraient lui tourner autour. Et pourtant, tu ne devrais pas. Ta situation actuelle est assez compliquée comme ça. Tu ne sais pas du tout où tu en es en ce qui concerne Némésis. Ajouter Vera à tout ça ne t'aidera pas bien au contraire. Mais tu ne peux pas t'en empêcher. Tu es attirée par cette jolie blonde, c'est plus fort que toi. La jeune russe a toutes les qualités que tu recherches chez une femme et tu ne peux pas ignorer ça. (...) Finalement, tu as enfin droit à ton massage. Tu te positionnes près de l'arbre, le ventre contre l'herbe. Enfin tu sens sa peau contre la tienne. Ses mains frôlent ta peau au départ puis deviennent de plus en plus douce au fur et à mesure. Tu fermes les yeux et profites simplement de cet instant. Ce n'est pas tous les jours que ça risque d'arriver. Ses mains sont si habiles, si douces que tu ne peux t'empêcher de grogner doucement de plaisir. À dire des trucs comme ça, ça pourrait me donner des idées.. Tu rigoles doucement en entendant ça. A dire vrai, cela t'en donne aussi. Ta virginité est importante à tes yeux mais vierge ne veut pas forcément dire que tu ne connais rien sur le sujet, au contraire. Tu es peut-être un novice en matière de relations sexuels mais comme tous les jeunes de ton âge, tu as été un peu au-delà du simple baiser. Tu n'as eu que deux copines dans ta vie et si elles ont accepté ta virginité, elles désiraient quand même un petit peu plus. Du coup, t'en sais un peu plus sur le sujet que tu ne le dis et ça, beaucoup de gens l'ignorent. Dis pas des choses comme ça, le Genoa Park n'est pas l'endroit idéal pour réaliser tes petits fantasmes Mademoiselle Ivanova. Réponds-tu accompagné d'un sourire fier au creux des lèvres, mais ça, Vera ne peut pas le voir. Tu es assez fier de toi car tu sais que ça risque de la déstabiliser et tu aimes ça. T'es crispé. Tes cours te stressent? Ça et ses mains sur ton corps. Car même si tu t'es promis de rester vierge tant que tu serais célibataire, tu restes un homme. Et les mains de la jeune russe sur ta peau te font plus d'effets que tu ne l'aurais imaginé. Mmh oui. J'ai pas mal de trucs à faire en ce moment. Et c'est pas totalement faux même si ce n'est pas la seule raison au fait que tu sois assez tendu. Tu... tu devrais parfois relâcher un peu, tu sais, Julian. T'es doué dans tout ce que tu entreprends. Est-ce que tu t'amuses, au moins? Je veux dire... vraiment t'amuser? Tu rigoles en entendant ça. Vera se fait du soucis pour toi et tu trouves cela très mignon. A vrai dire, oui tu bosses trop mais tu ne peux pas t'en empêcher. Et puis tu aimes ça, être le meilleur. C'est ton côté perfectionniste qui parle et si tu entreprends quelque chose, tu veux toujours donner ton maximum. Ne te fais pas de soucis pour moi, je sais faire la fête quand il le faut. C'est juste que mes études c'est très important à mes yeux et je refuse de les négliger, tu comprends ? Je veux être le meilleur neurologue qu'on ait connu depuis longtemps. C'est mon rêve depuis... toujours. Oui, tu ne te rappelles pas avoir voulu exercer un autre métier un jour. Pour toi, la neurologie a toujours été ton avenir. C'est bien? J'suis pas trop nulle? Nulle n'est définitivement pas le mot que tu aurais employé, au contraire. C'est même plutôt très bien. Très très bien même. Tu en redemanderais tous les jours. C'est tellement bien que je rêve que tu me fasses ça tous les jours, au réveil, en m'endormant le soir, pendant la journée. Tout le temps. Réponds-tu très sincèrement. Tu serais prêt à la payer s'il le fallait tellement tu aimes votre contact. Tu aimes avoir sa peau contre la tienne. Cela te détend, t'apaises. Tout comme sa présence d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Mar 5 Mai - 3:57

Tu te prends à rêver d'une douceur infinie. Qu'est-ce que c'est agréable. Tu as les mains douce, et son dos... Quelle délice de le toucher, de sentir ses muscles se contracter et se décontracter selon l'endroit que tu visites, que tu caresses. Ça t'amuse et te gêne, mais ça te plaît bien plus qu'autre chose.  Dis pas des choses comme ça, le Genoa Park n'est pas l'endroit idéal pour réaliser tes petits fantasmes Mademoiselle Ivanova.  S'il savait que tu rougis depuis l'instant qu'il t'a complimenté, et que depuis, ces pommettes ne se décolorent pas. Tu as chaud au visage et ça t'embête. Tu te sens tarte, encore plus naïve que tu ne l'es déjà. Bien que tu aies un très fort caractère, tout dépendant de la situation, il n'est pas rare que tu sois plus affective, plus calme, plus douce et timide, et seule ta bande, dont fait partie Julian, a eu la chance, ou le malin plaisir d'apercevoir cette toute autre facette de toi que tu tentes tout de même de dissimuler aux yeux de tous, car elle ne t'es que faiblesse, que désagrément pathétique... "Ailleurs, ça pourrait être intéressant?", dis-tu plutôt à la rigolade qu'autre chose. Tu ne penses pas vraiment à "passer à l'acte", hein. Ça t'amuse d'en parler comme ça avec lui, car mine de rien, il te donne chaud, le Julian.  Ne te fais pas de soucis pour moi, je sais faire la fête quand il le faut. C'est juste que mes études c'est très important à mes yeux et je refuse de les négliger, tu comprends ? Je veux être le meilleur neurologue qu'on ait connu depuis longtemps. C'est mon rêve depuis... toujours.  Hochant la tête - même s'il ne peut te voir, tu te découvres à sourire, arrêtant le doux traitement que tu lui procurais tout à l'heure, il y a encore quelques secondes déjà. Tu viens poker gentiment le milieu de son dos, entre ses omoplates. Puis, le poussant légèrement sur l'épaule, tu l'incites à se retourner pour te regarder. Une fois fait, tu plonges tes yeux dans les siens. "Julian.. Je comprends très bien. Mais tu sais quoi? Tu vas l'atteindre, ton rêve. Et tu vas atteindre tous les rêves que t'as. J'le sais. J'le sens. T'es fait pour le succès. Et pas que pour ça. Les gens vont se battre pour avoir un rendez-vous avec le meilleur neurologue du coin, et le plus sexy, par-dessus l'marché!", dis-tu en riant, retrouvant toutefois bien vite ton sérieux. Tu avales ta salive en réalisant que... tu ferais certainement partie de celles qui se battront pour être l'une de ses clientes.  C'est tellement bien que je rêve que tu me fasses ça tous les jours, au réveil, en m'endormant le soir, pendant la journée. Tout le temps.  Haussant un sourcil, ce serait mentir que de dire que tu n'es pas étonnée par ce qu'il vient de dire. Oh. Ton imagination part dans tous les sens, encore une fois. Te réveiller près de lui? Au moins une fois? T'endormir près de lui? Ne serait-ce qu'essayer? Dieu, oui. "Si tu y tiens tant, je peux toujours te booker dans mon horaire et te rejoindre subtilement dans ton lit pour un massage nocturne, après une dure journée de cours.. Ça t'aiderait à t'endormir, j'crois bien. Puisque je suis si douée..", dis-tu, le sourire évident aux lèvres, dévoilant tes dents blanches, ton visage d'ange, heureuse comme tout de la journée, du moment que tu passes. "Donc... j'ai bien rempli ma promesse?", demandes-tu, en parlant du massage que tu avais arrêté depuis une minute ou deux, bien à contre-coeur. Tu ressentais encore le courant des frissons qui te traversait tout le corps, tellement sa peau, son contact était électrisant, attirant, délicieux... Maintenant qu'il était sur le dos, yeux dans les yeux.. Ton regard ne put s'empêcher de dévier un peu plus bas, subtilement mais pas tant que ça, vers son torse. Tu te mordillas la lèvre inférieure une nouvelle fois, admirative de la vue que tu avais. "Vraiment, Julian... t'es bien foutu." Merde. T'avais vraiment dit ça à voix haute? Au principal concerné, quoi? Pathétique!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Mar 5 Mai - 17:11

Tu sens ses mains monter et descendre le long de ta colonne vertébrale. Ensuite sur tes épaules, sur tes hanches. Et à chaque endroit où Vera passe, tu ressent un petit choc électrique. Tu n'es pas indifférent à son charme, à ses mains se baladant sur ton corps un peu partout. Tu ne peux nier cette chose qu'il y a entre vous. Ce que tu ressens lorsqu'elle te touche, lorsqu'elle ouvre la bouche ou tout simplement lorsque tu la vois sourire. Elle a ce petit truc en plus qui te fait littéralement craquer. Vous plaisantez sur le fait que réaliser ses petits fantasmes au Genoa Park ne serait pas très civilisé. Mais ce sont simplement des paroles. Vous savez pertinemment que vous ne perdrez pas votre virginité ici.   Ailleurs, ça pourrait être intéressant? Tu souris en entendant ça, rougissant légèrement. Bien sûr que ça serait intéressant et tout homme serait partant. Seulement, tu t'es juré de rendre ta première fois unique. Et surtout, tu t'es juré que tu serais en couple lorsque tu sauterais le pas. Et c'est loin d'être le cas. Mais elle te taquine, comme toi tu le fais également. Même si, de ton côté, au fond, il y a une part de vrai. Vera t'attires de plus en plus et de plus en plus fort. Quel genre d'endroit ? Demandes-tu en prenant un air angélique comme si tu ne savais pas de quoi elle voulait parler. Mais tu aimes bien la déstabiliser comme elle te déstabilise. La jeune russe reprend alors la parole mais d'un ton plus inquiet cette fois-ci. Tu trouves ça mignon qu'elle s'inquiète pour toi et cela prouve qu'elle tient à toi. Sentant sa main contre ton épaule, tu te retournes, faisant face à son doux visage. Tu plonges ton regard dans le sien, te noyant au fond de ses yeux bleus. Julian.. Je comprends très bien. Mais tu sais quoi? Tu vas l'atteindre, ton rêve. Et tu vas atteindre tous les rêves que t'as. J'le sais. J'le sens. T'es fait pour le succès. Et pas que pour ça. Les gens vont se battre pour avoir un rendez-vous avec le meilleur neurologue du coin, et le plus sexy, par-dessus l'marché! Ses paroles se font rassurantes et t'apaisent malgré tout. Tu aimes entendre ce genre de choses et d'autant plus lorsque ça vient de Vera. Et encore plus lorsqu'elle te complimente sur ton apparence, cela prouve que tu ne lui es pas indifférente. Et t'es plutôt rassuré en entendant ça car tu avais peur d'être le seul à ressentir ce truc qui se passe entre vous. Cette chose que tu as tant de mal à expliquer. Merci. Sincèrement. Et pas seulement parce que tu as dit que j'étais sexy. Dis-tu en lui souriant et en te redressant, laissant seulement quelques centimètres entre vos deux visages. Ensuite, tu ajoutes que tu aimes qu'elle te masse tous les jours, sans cesse. Et tu le penses. Avoir ses mains sur ton corps te rend tellement bien physiquement comme mentalement. C'était comme si tu étais complet lorsque Vera est à tes côtés. Si tu y tiens tant, je peux toujours te booker dans mon horaire et te rejoindre subtilement dans ton lit pour un massage nocturne, après une dure journée de cours.. Ça t'aiderait à t'endormir, j'crois bien. Puisque je suis si douée.. Tu rigoles en entendant ça. En fait, t'en rêve qu'elle soit à tes côtés, chaque soir, pour t'aider à t'endormir. Mais si c'était le cas, ce n'est pas dormir que tu aurais envie de faire avec elle. Si tu fais ça, je risque d'avoir beaucoup de mal à dormir. J'aurais d'autres idées en tête. Réponds-tu tout naturellement. Tu le penses, sincèrement. Aucun homme ne pourrait simplement dormir avec une fille comme Vera à ses côtés. Donc... j'ai bien rempli ma promesse? C'est le cas de le dire. Tu te sens complètement détendu. Tu te sens comme si t'avais fumé plusieurs joints durant des heures. Tu te sens tellement bien, c'est inexplicable. Et pourtant, à la seconde où elle retire ses mains de ton torse, tu te sens déjà perdu. Tu attrapes sa main, la caressant du bout des doigts. C'est comme si tu avais besoin de ressentir son contact, comme si c'était vital pour toi. Tu lui souris, acquiesçant de la tête. Tellement bien que j'en redemanderais bien, là tout de suite. Dis-tu en t'approchant légèrement de son visage. Tu caresses sa joue du bout des doigts lorsque tu l'a vois reluquer ton torse. C'est assez pour te faire sourire à pleine dents. Vraiment, Julian... t'es bien foutu. Tu éclates de rire en entendant ça. C'était si spontané, si sincère. Et même si tu es loin de le penser, cela te fait réellement plaisir. Tu attrapes son visage entre tes mains et soudainement, ton regard dévie sur ses lèvres. Et là, tu ne peux t'en empêcher. Tu viens délicatement poser tes lèvres contre les siennes. Tu as besoin de ressentir sa chaleur, son contact, sa peau contre la tienne. Tu prolonges légèrement le baiser puis t'en dégage pour reprendre ton souffle. Tu regrettes déjà car tu as envie de recommencer. Plus que tout. C'est comme si tes lèvres étaient déjà en manque des siennes. Mais peut-être était-ce seulement ton envie ? Peut-être que Vera ne ressentait pas la même chose ? Tu te dégages, plantant ton regard dans le sien, azur. Je... Je suis désolé. J'aurais peut-être pas dû...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Mar 5 Mai - 20:15

Depuis toujours, on ne pourrait pas dire de toi que tu es toujours très habile dans tes discussions avec des garçons. Tes principaux compagnons de vie, jusqu'à maintenant, ont toujours - ou presque, été les bouquins. Les livres et toi, c'est une véritable histoire d'amour. Si seulement vous saviez que... si tu es vierge, ce n'est pas qu'entre les jambes : c'est aussi du coeur. Jamais tu n'as été en couple. Oh, tu as souvent échangé quelques baisers, sans plus. Ça s'arrêtait toujours là. Quelques rencards ici et là, des textos d'amour, des mots doux, mais assez peu pour te définir comme étant en couple. À vrai dire, tu n'as jamais été amoureuse. Et bien que tu n'en aies pas réellement honte, tu n'as pas nécessairement envie que ça se sache partout sur le campus. Tu as tout de même une certaine réputation à garder qu'il te faut conserver sans trop d'accroches. Bref, c'est ce qui expliquerait pourquoi tu rougis si facilement en présence de Julian, lorsqu'il en vient à te complimenter, ou à t'apprécier autrement que tu ne le mérites..  Quel genre d'endroit ?  Bien que vous ne faisiez que rigoler tous les deux, la réponse spontanée que lui fournis te surprend toi-même : "Dans un lit, j'dirais." Tu souris niaisement, presque honteuse d'avoir répondu cela, à Julian en plus. Mais pour qui te prendrait-il, à la fin? Une obsédée? Tu retrouves bien vite ton silence, celui dans lequel tu plonges, toi et ta honte, le temps de lui offrir ce massage digne d'un roi qui le mérite. C'est un peu un roi, Julian. C'est vrai, quoi.  Merci. Sincèrement. Et pas seulement parce que tu as dit que j'étais sexy.  Ça te fait sourire. Tout ça, justement. Toute cette simplicité dans laquelle tu te plais bien. C'est si facile, avec lui. En sa présence. Pas de prise de tête, pas de questionnements compliqués sur quoi dire, sur comment agir. Et pourtant, tu veux bien paraître devant lui. Pour l'impressionner? Pour qu'il s'intéresse un tantinet soit peu à toi? Pour qu'il te remarque? Ton regard se perd dans le sien, hypnotisée par tant de charme.  Si tu fais ça, je risque d'avoir beaucoup de mal à dormir. J'aurais d'autres idées en tête.  Étonnée, tu éclates d'un rire franc. Secouant la tête de gauche à droite, tu lèves les yeux vers ce ciel bleu éclatant, qu'aucun - ou presque, nuage ne recouvre. Tu reposes tes yeux sur lui, l'air innocent. "Quel genre d'idées?", roucoules-tu, en roulant les r à la manière des russes, sans réellement t'en rendre compte. Car tu parles toujours ainsi, tu ne perdras sans doute jamais ton accent natal. Une fois que tu l'as lâché, que tu as cessé le massage, c'est le silence, bien qu'il ne dure pas longtemps. Julian attrape ta main et la caresse. Encore une fois, c'est plus fort que toi : tu frissonnes d'aise, de bonheur. Qu'est-ce qu'il te fait?  Tellement bien que j'en redemanderais bien, là tout de suite.  Tu n'as pas le temps de répondre, qu'un instant plus tard, tu es électrisée par le contact de ses doigts sur ta joue. Avalant difficilement ta salive, ton coeur se met à tambouriner dans ta poitrine. Si fort, que tu as peur qu'il en sorte. Ta tête ne te permet plus de penser. Tu te perds dans des nuages lointains. Ses lèvres se posent sur les tiennes et instantanément, tu fermes les yeux. C'est un doux et agréable délice. Ça te fait littéralement fondre sur place.  Je... Je suis désolé. J'aurais peut-être pas dû...  Tu lâches un soupir triste en le sentant s'éloigner de toi, de tes lèvres. Comment? Comment arrivait-il à te faire sentir de la sorte? Ne réfléchissant à rien d'autre qu'à ce qui vient de se passer, tu secoues la tête de gauche à droite, négativement. Tu n'es pas en état de réfléchir aux conséquences futures de ce baiser. Oh que non. Et tu ne veux pas, non plus. "Julian Gabriel Rosenbach...", souffles-tu, de la même manière que tout à l'heure. Et c'est toi qui replonge vers ses lèvres, pour goûter leur parfum, pour apprécier leur douceur. Tu en veux juste encore un peu. Juste pour avoir quelque chose en souvenir. Tu te recules enfin, ouvrant les yeux pour poser ton regard bleuté sur lui. C'était... indescriptible. Pour toi. "C'est moi... c'est moi qui n'aurait pas dû. Julian, désolée.." On sait tous pertinemment bien que ce n'est qu'après coup, qu'après être sorti de sa bulle, de son confort, de son petit bonheur, que les choses deviennent plus compliquées, et qu'on ouvre les yeux sur la situation. Tu es toujours pourtant bien près de son visage, ta respiration est chaude, brûlante, même. "Tu regrettes?", demandes-tu alors spontanément, en réalisant que son "je n'aurais pas dû" signifiait peut-être qu'il n'aurait pas dû, car il voulait simplement faire un test, une expérimentation, qui sait? Et qu'il avait détesté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Mer 6 Mai - 15:03

Dans un lit, j'dirais. Vera répond ça avec tellement de spontanéité que cela te fait sourire. En vous écoutant parler, on pourrait avoir beaucoup de mal à croire que vous êtes encore vierges, l'un comme l'autre. Mais en ce qui vous concerne, même s'il y a un peu de vrai dans ce que vous dites, vous savez très bien que vous n'irez pas plus loin. Bien sûr, tu ne peux pas le nier, Vera est une femme très attirante, très jolie, qui a tout ce qu'il faut là où il faut. Et dans d'autres circonstances, t'aurais sans doute sauté le pas. Mais tu la respectes trop pour ça. Et tu te respectes également. Tu n'as pas attendu autant de temps pour tout gâcher sur une simple envie. Tu veux attendre d'être amoureux voire fou amoureux. Et même si tu ressens quelque chose pour Vera au plus profond de toi, t'en es pas encore là. Disons que des sentiments se développent au fur et à mesure. Des sentiments de plus en plus fort que tu as beaucoup de mal à contrôler. Intéressant, faudra que tu me montres ça un jour. Dis-tu en lui adressant un sourire amusé. Ensuite, tu lui expliques que tu aimerais beaucoup qu'elle soit à tes côtés chaque soir pour te masser, te chouchouter. Mais ce n'est pas la seule raison. Sa simple présence t'apaises, tu te sens vraiment bien quand elle est là. Alors non, ça ne te déplairais pas du tout de l'avoir à tes côtés chaque matin et chaque soir. Même si vous n'en êtes pas du tout là. Tu as également des sentiments pour Némésis. Des sentiments que tu ressens depuis des années et qu'on ne peut pas balayer comme ça d'un revers de main. Cette fille est trop importante à tes yeux. Donc oui, on peut dire que tu t'es foutu dans une situation peu commune. Surtout pour un puceau comme toi. Quel genre d'idées? Tu la fixes du regard et ne la lâche plus. Son petit accent russe te rend dingue mais ses yeux d'un bleu azur plus encore. Tu aurais envie de l'embrasser là, tout de suite, sans t'arrêter. Surtout lorsque vous parlez de ce genre de choses. Oh, j'aurais simplement envie de jouer au Monopoly. Dis-tu en rigolant à pleine dents. C'est totalement faux mais tu n'es pas prêt à dévoiler tes petits secrets. Si tu te retrouvais au lit avec Vera, Dieu seul sait ce que tu ferais. Toi, tu le sais, et cela te suffit amplement. Tu aurais peur de déraper en lui faisant l'éloge de votre potentielle nuit ensemble. Car dans ta tête, c'est très agréable. Peut-être même un peu trop. Beaucoup trop même. Tellement trop que cela te pousse à faire des actes irréfléchis. Comme poser tes lèvres sur celles de la jolie blonde. C'est pas ça, t'en mourais d'envie. C'était presque vital. Tu ne pouvais plus te retenir mais t'aurais peut-être pas dû. Peut-être que tu es le seul à ressentir cette chose qui se passe entre vous. Peut-être que Vera a quelqu'un d'autre dans son cœur ? Peut-être que... Julian Gabriel Rosenbach... Et là, elle pose à nouveau ses lèvres sur les tiennes. Tu rapproches ton corps du sien, attrapant sa hanche de ta main gauche et passant ta main droite dans sa chevelure blonde. Tu aimes ça, tu ne peux pas le nier. Et t'aurais voulu que ça ne s'arrête jamais. Jamais. Malheureusement pour toi, Vera met fin à votre étreinte. Tu plonges ton regard dans le sien, au plus profond de son regard. Comme si tu essayais de lire en elle pour voir ce qu'elle ressent, au plus profond d'elle-même. C'est moi... c'est moi qui n'aurait pas dû. Julian, désolée.. Tu secoues la tête, pas d'accord avec celle qu'elle est en train de dire. Elle n'a pas à s'excuser de cela. Tu as apprécié son baiser. Tu en avais besoin. Tu as apprécié votre contact, ta peau contre la sienne. Tu as tout aimé. Tout. Comme tu aimes tout chez Vera, absolument tout. S'il n'y avait pas Némésis Dieu sait qu'elle serait déjà tienne. Tu l'attraperais par la taille et tu ne te retiendrais plus de faire quoi que ce soit. Malheureusement, ce n'est pas si simple. Perdu dans tes pensées, c'est finalement Vera qui te ramène à la réalité. Tu regrettes? Tu secoues encore une fois la tête. Bien sûr que non tu ne regrettes pas. Pas du tout. Ce n'est pas absolument pas le terme que tu aurais employé. Disons que tu es un peu déboussolé. Mais regretter ? ça non. Tu approches à nouveau ton visage du sien, déposant un délicat baiser au creux de ses lèvres. Et puis tu plonges tes yeux dans les siens pour lui prouver à quel point tu es sincère. Tu ne lui mentirais pas. Absolument pas. Et toi, tu regrettes ? Demandes-tu, inquiet. Tu espère que ce n'est pas le cas car tu voudrais recommencer, là, tout de suite. Vera ces moments passés à tes côtés m'ont fait réaliser beaucoup de choses. Tu es une fille parfaite. Réellement. T'es sans doute la femme que n'importe quel homme voudrait avoir. Mais voilà, mon coeur est également pris par une autre et tu le sais... Ce n'est pas si facile. Dis-tu en baissant les yeux. Tu ne veux pas lui manquer de respect alors tu te dois d'être honnête avec elle. Je réalise que je tiens à toi, énormément. Quand je suis avec toi, c'est comme si le monde autour de nous n'existait plus. Comme s'il n'y avait que nous deux. Je suis bien avec toi. Mais j'peux pas te promettre plus que ça. J'sais vraiment pas où j'en suis alors je préfère être sincère et honnête. Tu le mérites. Oui, sincère et honnête tu l'es, il n'y a pas de doute. Puis tu reprends, glissant une main dans ses cheveux. Mais regretter, ça non. J'aime bien trop le goût de tes lèvres et la sensation que ça me procure quand tes lèvres se glissent sur les miennes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Ven 8 Mai - 21:38

 Intéressant, faudra que tu me montres ça un jour.  Un jour.. Un jour, quelqu'un te ferait l'amour. Vraiment. Dans une réalité vraie. Une réalité qui te faisait peur. T'étais pas de celles qui auraient voulu perdre leur virginité dès l'âge de quatorze ans. Même si c'est un peu ce que tu laissais entendre, pour ne pas avoir l'air ridicule. Car l'image, ici, à l'université, est très importante. Voire cruciale, pour certaines personnes. Tu ne réponds rien à cela, te contenant de sourire et de continuer le doux massage que tu lui fais.  Oh, j'aurais simplement envie de jouer au Monopoly.  Ah, le menteur! Jouer au monopoly.. C'est tellement romantique, tellement sexy, que ça éveille la libido de n'importe qui, pas vrai? Une image de cette scène se forme dans ta tête, et tu le rejoins en riant également. Mais ton rire mélodieux est bien vite étouffé par ses lèvres qui se posent contre les tiennes. C'est d'une douceur exquise, que c'en est presque un supplice. Un supplice, une torture, car tu aurais fait durer ce baiser toute la journée. Tu avais bien fait de venir ici, prendre ces photos, comme te l'avait incité ton instinct, ce matin.. Il joue avec tes cheveux, ça t'hypnotise. Il caresse ta hanche de ses doigts, bien que ce soit à peine perceptible au toucher. Toi, tu le sens. Toi, tu apprécies ce contact, un peu trop, que tu rêves loin, si loin que tu es rendue au septième ciel. Oh... Mais le rêve prend fin bien vite. Trop vite. Tu ressens un vide profond et si soudain, que ça te serre le coeur. C'est étrange. Mais tout de même agréable.. Si tu ne te retenais pas, tu lui sauterais dessus pour reprendre là où tu vous avais interrompus, il y a quelques instants. C'est silencieux, et ce silence te fait peur. Tu entends ton coeur tambouriner dans ta poitrine, à un tel point que ça te fait mal. Tes oreilles n'entendent plus que lui. Tes lèvres ont encore le goût des siennes. Tu voudrais que jamais ce parfum, ce goût exquis, cette douceur ne quitte ton esprit, ton corps.  Absolument pas. Et toi, tu regrettes ?  Tu secoues la tête, rassurée par ses paroles. Et pourtant, celles qui suivront te détruiront le coeur en l'espace d'une seconde. Mais tu ne laisseras rien paraître. Rien. "Comment pourrais-je?", demandes-tu, comme si c'était une évidence. Qui serait la folle qui regretterait un tel baiser?  Vera ces moments passés à tes côtés m'ont fait réaliser beaucoup de choses. Tu es une fille parfaite. Réellement. T'es sans doute la femme que n'importe quel homme voudrait avoir. Mais voilà, mon coeur est également pris par une autre et tu le sais... Ce n'est pas si facile.  Tu baisses la tête, la secouant de gauche à droite, de un pour lui montrer que tu es loin d'être d'accord avec lui, et de deux pour lui faire comprendre que tu sais. Que tu sais trop bien, même. Tu te sens tellement stupide d'avoir succombé à une pulsion de plus en plus imposante, de plus en plus importante et dévastatrice pour ton petit coeur, pour ta tête, aussi. "Je ne suis pas parfaite, Julian. Et cesse de croire que tous les hommes se jetteraient à mes pieds, car c'est faux. J'ai été... stupide. Je suis vraiment désolée. Pour toi et... pour Némé." Tu te prends la tête dans les mains, prenant une grande respiration pour tenter de calmer ton petit coeur qui tambourine toujours et encore, et pour faire disparaître cette déception. Tu seras toujours la petite naïve..  Je réalise que je tiens à toi, énormément. Quand je suis avec toi, c'est comme si le monde autour de nous n'existait plus. Comme s'il n'y avait que nous deux. Je suis bien avec toi. Mais j'peux pas te promettre plus que ça. J'sais vraiment pas où j'en suis alors je préfère être sincère et honnête. Tu le mérites.  Encore une fois, tu secoues la tête, relevant la tête pour plonger tes yeux dans les yeux. Ce qu'il est beau... "J'ai pas besoin de promesses. Non, je n'ai pas envie de promesses. Si j'étais à ta place, je serais sûrement dans le même dilemme. Enfin.. il n'y a pas de dilemme à avoir. La question ne se pose pas..." Tu veux dire.. À côté de Némé, tu n'es rien. Même si tu es quelqu'un, que tu es une jolie fille, que tu as de beaux yeux bleus, de longs cheveux blonds, doux et soyeux, un corps de rêve, tu ne le remarques pas. Et tu n'es pas certaine qu'on le remarque aussi, surtout à côté de Némésis. C'est elle qui t'avait intégrée au groupe, c'était elle la reine. Pas l'inverse. Normal que les garçons, autant Julian que Flynn, soient subjugués par cette omega..  Mais regretter, ça non. J'aime bien trop le goût de tes lèvres et la sensation que ça me procure quand tes lèvres se glissent sur les miennes.  Tu te mords la lèvre inférieure, tentant du mieux que tu l'pouvais de ne pas sourire idiotement. Car tu rougissais. Encore. Il t'éléctrisait, t'hypnotisait sans même avoir à te toucher. Il avait un pouvoir indéniable sur la jeune femme que tu étais. Bien que ce soit à contre-coeur, tu réponds quelque chose qui te brises le coeur, mais ne laisse rien paraître. Car tu aurais tellement envie de recommencer, merde.. "Mais ce n'était qu'une fois. Une seule fois. J'ai trouvé ça magique, c'était si doux.. Mais Julian, on ne peut pas. Tu aimes Némé. Depuis longteeeemps. Je suis la petite nouvelle. Et je ne suis pas là pour m'immiscer entre vous deux.. Bien que ce n'est pas l'envie qui manque.", rajoutes-tu finalement, rougissante jusqu'aux oreilles, avec une pointe d'ironie dans la voix. Mon dieu, t'es folle. Folle de lui? Peut-être. Au moins, une chose est sûre : il te fait craquer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera Lun 11 Mai - 21:57

L'amour est quelque chose de si complexe. Aimer une personne est déjà un mystère à tes yeux alors en aimer deux, n'en parlons pas. Tu es incapable de prendre une décision en ce qui concerne l'amour. D'un côté, il y a Némésis que tu connais depuis des années et qui a été ton premier amour. D'ailleurs tu n'as jamais pu réellement l'oublier. De l'autre, il y a Vera. Avec elle, tout semble évident. Elle est si belle et tu es naturel en sa présence. Tu n'as pas besoin de faire semblant d'être un autre pour lui plaire. Tu lui plais (du moins tu en as l'impression) tel que tu es. À tes yeux, ça, ça n'a pas de prix. Mais voilà. Tu ne peux pas faire un choix. Car tu as besoin d'elles dans ta vie. L'une comme l'autre. Et si tu fais un choix, t'es à peu près sûr d'en perdre au moins une des deux. Et tu refuses de les perdre. Comment pourrais-je? Tu es rassuré en entendant ça de la bouche de Vera. Tu aurais été mal à l'aise si elle avait répondu qu'elle regrettait. Car cela voudrait dire que tu es le seul à ressentir quelque chose. Mais si la jeune russe ne regrette pas, ça prouve qu'elle sent aussi ce truc si spécial qu'il y a entre vous, non ? Tu t'en convaincs, lui adressant un sourire sincère, rassuré. Je ne suis pas parfaite, Julian. Et cesse de croire que tous les hommes se jetteraient à mes pieds, car c'est faux. J'ai été... stupide. Je suis vraiment désolée. Pour toi et... pour Némé. Oh si, elle l'est. Du moins à tes yeux. Vera est une femme gentille, douce, jolie, à l'écoute, incroyablement sexy. Tout ce qu'un homme peut espérer trouver chez une femme. Et même si Vera se sous-estime, toi tu le sais, elle est parfaite. C'est la femme que tu as toujours cherché en dehors de Némésis. Si Némésis ne faisait pas partie de l'équation, tu aurais encore et encore les lèvres de Vera contre les tiennes. D'ailleurs, tu ne peux t'en empêcher, instinctivement, tu diriges ton regard vers ses lèvres. Ses lèvres si douces, si savoureuses. Tu rêves de poser à nouveau les tiennes contre les siennes. Mais tu ne peux pas. Parce que toi, tu as été stupide. Pas Vera. Tu aurais dû te retenir parce que ça complique tout. Absolument tout. Mais ça a été plus fort que toi, tu en mourrais d'envie. Et là encore tu en meurs d'envie. Tu n'as pas à t'excuser. C'est moi qui suis désolé. Tu n'as pas été stupide du tout, c'est moi le con dans l'histoire. Maintenant, cela complique tout... Parce que tu es parfaite à mes yeux Vera. Crois-moi... Oui. Tout. Tu penses à ta relation avec Némésis mais également à celle de Vera & Némésis. Elles sont amies depuis quelques années maintenant et tu risques de gâcher ça. Tu t'en veux pour ça. Car tu sais que Némésis est rancunière. Mais elle ne devrait en vouloir qu'à toi. Toi et toi seul. Pas à Vera, elle n'y est pour rien dans l'histoire. Après tout, la jolie blonde n'en peut rien si toi et Némésis vous êtes incapables de prendre une décision. Pas vrai ? J'ai pas besoin de promesses. Non, je n'ai pas envie de promesses. Si j'étais à ta place, je serais sûrement dans le même dilemme. Enfin.. il n'y a pas de dilemme à avoir. La question ne se pose pas... Bien sûr que si la question se pose. Encore une fois elle sous-estime l'influence qu'elle a sur toi. Elle te rend dingue et elle ne s'en rend même pas compte. A l'instant même tu ne rêves que d'une chose : tes lèvres contre les siennes. Tu rêves de l'embrasser doucement et puis plus passionnément. Mais tu ne peux pas Julian. Retiens-toi. Bien sûr que si la question se pose Vera. J'ai envie d'être avec toi. Envie de ton corps contre le mien, envie de tes lèvres blotties sur les miennes. J'ai envie de tout ça. Mais si tu ne veux pas de tout ça, je comprendrais... Dis-tu en baissant la tête, n'osant pas soutenir son regard. Vera n'est pas très sûr d'elle mais toi non plus. Encore un point commun qui vous unis. Tu ne sais pas ce que tu ferais si la jolie Ivanova ne voulait pas de toi. Parce que toi, tu ne peux t'empêcher d'avoir envie d'elle. Tu relèves la tête lorsqu'elle reprend la tête, soutenant son regard. Mais ce n'était qu'une fois. Une seule fois. J'ai trouvé ça magique, c'était si doux.. Mais Julian, on ne peut pas. Tu aimes Némé. Depuis longteeeemps. Je suis la petite nouvelle. Et je ne suis pas là pour m'immiscer entre vous deux.. Bien que ce n'est pas l'envie qui manque. Oui tu aimes Némé depuis longtemps. Peut-être trop longtemps d'ailleurs. La relation qu'elle entretient avec Flynn t'as fait longtemps souffrir. Elle est incapable de décider elle aussi. Et tu refuses de faire ce que Némésis t'as fait à Vera. Tu ne veux pas la faire patienter durant des années. La jolie russe ne mérite pas ça. Elle mérite que tu sois honnête avec elle. Quand elle termine sa phrase, tu approches ton visage du sien et l'embrasse à nouveau. Tu veux lui prouver à quel point tu as besoin d'elle. Maintenant, tout de suite. Tu prolonges légèrement votre baiser, voyant qu'elle ne se dégage pas. Puis, tu colles ton front contre le sien, plongeant tes yeux dans les siens. Te noyant dans un bleu azur d'une telle intensité. Deux fois maintenant. Dis-tu accompagné d'un sourire. Si tu continues, tu sais que tu vas prendre goût à ses baisers. Mais comme Vera le dit si bien, vous ne pouvez pas. Malgré que t'en meurs d'envie. Mais par respect pour toi, je veux pas qu'on aille plus loin. Tu mérites quelqu'un de tellement mieux que moi... Je ne mérite pas une fille comme toi. Dis-tu en secouant la tête. Non, tu ne la mérites pas Julian. Pourtant, elle est là, face à toi. Plongeant son regard dans le tien. Mais je suis tellement bien à tes côtés Vera. Je ne pourrai jamais me lasser de tes lèvres. Jamais. Et tu es on ne peut plus sincère. Ses lèvres sont si douces et c'est comme si elles se mariaient parfaitement aux tiennes. C'est comme une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: every teardrop is a waterfall ~ vera

Revenir en haut Aller en bas
 

every teardrop is a waterfall ~ vera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BUCKEYES AND PROUD ::  :: NORTH EAST :: GENOA PARK-