AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange...
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange... Mer 13 Mai - 14:00

Kaileena Ivy Bailey
ft. Kristen Stewart

nom ⊹ Bailey. Oui, comme l’alcool. Elle sait. prénom ⊹ Kaileena mais personne ne l’appelle ainsi, elle préfère utiliser son second prénom. Ivy. Vachement plus classe non ? surnom ⊹ Ses plus proches amis se sont mis à la surnommer Sugar malgré les protestations de la principale concernée (" ça fait nom de strip-teaseuse ! ") et à cause de sa passion pour les sucreries. Certains l’interpellent par son nom de famille. Sinon, Ivy est assez court pour se passer de surnom. âge ⊹ 22 ans. date et lieu de naissance ⊹ 18 novembre 1993, à San Francisco. origines ⊹ Américano-anglaise. nationalité ⊹ Américaine. situation ⊹ Célibatarde. La demoiselle a un net problème avec les termes « engagement » et « attachement ». Handicapée sentimentale vous dites ? orientation sexuelle ⊹ Ouvertement bisexuelle. Peu importe le flacon tant que l’on a l’ivresse… groupe souhaité ⊹ Students. année ⊹ Cinquième. études ⊹ Littérature et histoire de l’art. emploi ⊹ Afin de payer ses études, Ivy arrondit ses fins de mois en marquant les gens. Une tatoueuse donc qui officie depuis trois ans dans le centre ville. avatar ⊹ Kristen Stewart. crédits ⊹ .draumrkopa

behind the computer ⊹
pseudo Belem. prénom Ju’. âge C’pas poli de demander ça quand même… Cataloguée ancêtre direct !^^ Je compte 24 printemps  scénario/inventé/linksbox écrire ici. où as-tu connu BAP ? Pub sur Bazzart. crédits Shiya. ton avis Ca BOOTYSHAKE GRAVE par ici   Mon royal fessier s’y sentira bien xD autre chose Ils sont coooooooools ! Bimbadabim bimbadabadaboum Trop coooooooools

more about you ⊹
Audacieuse ⊹ Tous les matins, un footing lui est nécessaire pour bien commencer sa journée. Sinon elle devient rapidement grognon. ⊹ Charismatique ⊹ Quand elle ne tient pas une cigarette entre ses dents, c’est une sucette qui s’y loge. Il faut toujours qu’elle ait quelque chose entre ses doigts ! ⊹ Cynique ⊹ Fervente adepte du tatouage, elle en possède trois qui ont respectivement une signification particulière à ses yeux. ⊹ Excessive ⊹ La chevalière de son père ne quitte jamais son index gauche. ⊹ Fière ⊹ Ancienne croyante, elle porte toujours une petite croix au bout d’une longue chaîne en argent. ⊹ Franche ⊹ Ivy a horreur des bruits de mastication comparant aisément les gens ne sachant pas fermer la bouche de ruminant. ⊹ Impulsive ⊹ Malgré son teint clair (voir clairement blafard), la demoiselle n’est pas du genre à se tartiner le visage de maquillage. Ses yeux noirs charbon suffisent à son bonheur. ⊹ Insolente ⊹ Elle ne supporte pas la moindre forme d’autorité, elle est donc souvent vivement réprimandées pour ses excès d’arrogance et de désinvolture vis-à-vis du corps enseignant. ⊹ Joueuse ⊹ Lorsque l’étudiante est nerveuse, elle a tendance à faire craquer les articulations de ses doigts. ⊹ Mystérieuse ⊹ Lors des moments de réflexion, Ivy a la fâcheuse manie de se mordre la lèvre inférieure.Passionnée ⊹ anecdote ⊹
survole les images.

STUDENTS


Dernière édition par Kaileena I. Bailey le Jeu 14 Mai - 19:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange... Mer 13 Mai - 14:00

because everybody has a story
« Que je meure à l'instant si l'envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent… »


 
L’astre solaire brillait de mille feux au beau milieu d’un ciel dénué du moindre cumulus, les rougeurs se formant sur la peau diaphane d’une petite fille à l’abri derrière une casquette bien trop grande pour elle témoignaient des températures excessives de la Californie. Esseulée sur l’un des sièges d’une balançoire bancale et rongée par la rouille, elle laissait ses jambes pendre sans plus d’effort pour imiter un quelconque amusement. Le visage fermé, ses yeux émeraude fixaient avec obstination le sol craquelé. Au loin, un homme d’une trentaine d’année au visage buriné par les années observait l’enfant d’un œil soucieux. Les badauds pouvaient presque deviner les rouages de son cerveau s’activer à grand train sans pour autant soupçonner les tortueuses pensées qui traversaient l’esprit tourmenté. Un soupir las dépassa la barrière des lèvres gercées, son épaule se décollant lentement de l’arbre sur lequel elle reposait, amorçant sa marche en direction du solitaire enfant. De nombreuses tâches de graisse ornées le débardeur ample qui se mouvait au rythme des pas, les mains dans les poches le père se positionna face à la gamine immobile dissimulant ainsi cette dernière des UV qu’elle exécrait tant. « Que dois-je faire pour voir un sourire ? » Cette seule phrase, pourtant ponctuée d’un sourire de circonstance, suffit à faire tomber son assurance apparente. Les épaules secouées par les spasmes que provoquaient les sanglots trop longtemps retenus, elle n’osa relever la tête vers son inquiet géniteur. Peu enclin à l’entame d’une discussion qu’il savait douloureuse, il se contenta de s’agenouiller afin d’effacer de son pouce les sillons laissés par les gouttes d’eau salée. « Un client m’a déposé une vieille Triumph qui aurait besoin d’un bon décrassage, tu saurais qui je pourrais payer pour s’occuper de ça par hasard ? » Son sourcil interrogateur relevé, le paternel espérait un sursaut d’intérêt de la part de sa fille qui affichait jusque là une mine boudeuse. Pouvait-il réellement le lui reprocher ? Quel enfant aurait mieux réagit à la disparition subite de sa propre mère ? Satanée bonne femme. S’il avait su… Mais ses réflexions furent interrompues par une petite main qui se posait avec délicatesse sur sa joue rugueuse. « Ne t’inquiète pas Papa. Je m’en occuperais. » Un gémissement rauque, semblable à celui d’un animal blessé, s’échappa de la gorge de l’homme qui éprouvait de grandes difficultés à ne pas se laisser submerger par les émotions. Il ne devait pas craquer. Pas devant elle. Devant ce petit bout de femme qui du haut de ses huit ans ravalait ses larmes pour soutenir son père, envers et contre tout. Elle était sa seule famille comme lui était la sienne. A présent, ce serait elle et lui contre le reste du monde… Un point c’est tout.

Une certaine tension planait au sein de l’entrepôt, s’étirant tel un épais bien qu’invisible brouillard. Une adolescente faisait quant à elle les cent pas - à l’image d’un lion en cage - tout en se rongeant nerveusement le peu d’ongle qu’il lui restait face à un père attendri par cette vision. Détenteur du précieux sésame, une lettre contenant une décision qui influerait sur l’avenir d’Ivy, il prenait un malin plaisir à rendre plus lent que nécessaire l’ouverture de cette dernière. Protecteur comme il l’était, ce moment s’avérait bien plus difficile à digérer que prévu. Voir s’envoler son unique enfant dans une autre ville, un autre état… Lui qui n’avait jamais fais d’études, modeste garagiste qui avait dû emménager au-dessus de son gagne pain par manque d’argent, il avait convaincu sa fille d’envisager la possibilité d’aller à l’Université. Cependant, une seule d’entre elle intéressait Ivy et il avait fallut que ce soit à des centaines de kilomètre de lui. « Tu vas finir par créer une tranchée au beau milieu du salon si tu continu… » Plaisanta-t-il en feignant une grimace enfantine pour éviter les foudres de la fébrile étudiante. Un énième regard noir plus tard, la lettre était enfin ouverte et la sentence s’apprêtait à tomber… «Mademoiselle Kaileena Bailey… » Commença-t-il tandis qu’Ivy affichait une moue contrariée – elle n’éprouvait que dégoût pour le prénom qu’elle portait et qui avait été choisis par sa… Mère. S’il on pouvait encore qualifiée la fuyarde ainsi. « …Après étude de votre dossier, nous vous informons que vous avez été retenue pour commencer votre cursus littéraire au sein de l’Université d’Etat de l’Ohio ! » Un cri de surprise mêlé à ce qui semblait être de la joie retentit en échos tout autour d’eux, suivit d’un rire cristallin et d’embrassades enjouées.


Au volant d’un vieux pick-up rouge, des tas de cartons entassés à l’arrière, Ivy profitait de l’air qui pénétrait dans la cabine et faisait agréablement voletait quelques unes de ses mèches de cheveux. En route pour une nouvelle vie. Elle, le véritable garçon manqué incapable de rester bien longtemps loin des jupons de son paternel. Leur relation fusionnelle allait lui manquer, c’était une certitude. Mais elle avait ressenti le besoin quasi viscéral de s’enfuir de San Francisco. Les regards lourds de sous-entendus de ses voisins, les chuchotements, les questions de ses camarades de classe… Le poids d’une culpabilité qu’elle ne parvenait plus à étouffer et qui hantait même ses nuits loin d’être paisibles. Il fallait qu’elle parte…

Un panneau lointain attira son regard. Derrière le fumé de ses lunettes de soleil, la jeune fille dû plisser les yeux pour enfin découvrir l’inscription. « Colombus 20 miles. » Un sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu’elle se répétait silencieusement : un nouveau départ.


Dernière édition par Kaileena I. Bailey le Jeu 14 Mai - 18:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange... Mer 13 Mai - 19:38

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange... Mer 13 Mai - 20:37

    Merci Jo'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange... Mer 13 Mai - 21:20

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange... Jeu 14 Mai - 0:08

Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange... Jeu 14 Mai - 14:12

Kristen.
bienvenue parmi nous et n'hésite pas si besoin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange... Jeu 14 Mai - 14:42

    OWEN. Merci m'sieur

    SHALIMAR. Ton prénom (Mutant X souvenir, souvenir,...)^^
    Merci en tout cas

    JULIAN. Francisco
    C'est gentil je pense finir d'ici ce soir *croise les doigts* xD
    Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange... Ven 15 Mai - 1:17

you can pass !
t'es validéééée p'tite crevette !
waw ta façon d'écrire est divine. j'ai a-do-ré te lire ! garde moi un lien en tout cas.


FELICITATIONS !

Afin de t'aider à bien commencer sur BAP, voici une petite liste des liens pratiques et utiles:
Ajouter son avatar au bottin - obligatoire -
Suivre le fil d'actualité du forum - sujet à suivre -
Créer sa fiche de lien
Rejoindre un club
Trouver un job
La linksbox
Créer un scénario
Se faire parrainer

AMUSE TOI BIEN ICI PELO
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange...

Revenir en haut Aller en bas
 

IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» IVY ⊹ Il n’y a rien de plus beau qu’un égo meurtri sur le visage d’un ange...
» Un dur "réveille"...
» Philosophie : vous etes tous convié à participer ...
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BUCKEYES AND PROUD ::  :: ADMISSION'S INTERVIEW :: DREAM ON-